Fait chier, je suis heureuse!!

Publié le par Nelsy

Hello les addicts....pas trop en manque..parce que ça fait un moment que je n'ai pas noirci les pages de mon blog. Mais ne vous énervez pas! J'ai une excellente excuse! JE SUIS HEUREUSE....et c'est pourri.

 

J'ai eu cette révélation ce matin, à 3h en pleine insomnie. C'est après avoir compté tous les défauts de la peinture de mon plafond et juste avant de réaliser qu'à cette heure ci je ne pouvais me rendre à Leroy Merlin pour acheter un pot de peinture...

Se dessine alors sur le plafond un joli tableau Excel tout droit sorti de mon esprit. 2 colonnes qui font encore plus peur que la compta de Madoff :

 

Vie de famille          Parfaite

Vie professionnel   Parfaite

Vie amoureuse       Parfaite

Vie sociale              Parfaite

Argent                      Assez

Poids                       Raisonnable

 

BILAN                      BONHEUR!!!

 

Aie ça fait mal! Non mais je veux pas faire ma rabat-joie, mais le bonheur est très dangereux. Tous les philosophes le disent (je le sais je l'ai étudié pendant mon année de terminale), le bonheur ne peut pas être constant. Ben oui, sinon le malheur n'existerait pas et donc la notion bonheur non plus...un peu comme le bien et le mal. Il y a un équilibre malheur et bonheur. Et je vous annonce que le plus grand malheur de ma vie pour l'instant a été de ne pas trouver cette fameuse paire de Jimmy Choo qui allait si bien avec ma robe Chantal Rosner...alors autant vous dire que je suis mal partie pour la suite!

 

Je vois déjà la scène, je rentre chez moi en pleurs alors que mes parents viennent de m'annoncer qu'en fait je suis une jeune fille adoptée et que donc je n'aurais pas accès à l'héritage familial, ce qui fait de moi quelqu'un de pauvre. Donc l'effet est immédiat lorsque j'annonce la nouvelle à mon copain. Il me quitte.

Déprimée par tout ça, je pose un arrêt maladie, mais comme Sarko lutte contre l'absentéisme des professeurs, je suis virée de l'éducation nationale.

Étant un chômage, je m'empiffre de Prozac et de chocolat, je prends donc 10 kilos.

Me voilà pauvre, grosse et seule en l'espace de 15 jours! La roue tourne...

 

Alors épargnez moi vos "Profite du moment présent, ne te pose pas de questions" et vos "Mais si tu penses négatif, c'est sûr que ça va arriver"!

1 : je me pose des questions, c'est comme ça je suis une fille!!!

2 : donc le mec qui a pensé positif toute sa vie n'a jamais été malheureux???? mon cul, oui!

 

Alors moi perso, je me prépare. J'ai ouvert un Compte Épargne, je commence à chercher mes vrais parents ( je suis la piste de Bill Gates), j'ai enfermé mon copain dans ma cave , je soudoies mes amis pour les garder, je vérifie chaque jour que le fonctionnariat existe toujours et enfin je ne mange plus! Voilà! je suis parée!

 

Bon ben je vous laisse maintenant hein, le bonheur vient de sonner à la porte! Je file!http://www.decitre.fr/gi/44/9782012261044FS.gif

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Petit Salaud 25/08/2010 12:35


Si t'es toujours heureuse (désolé pour toi), tu peux essayer de marcher un peu plus au bord de la falaise sans tomber: créer un dégâts de eaux, expliquer à parent1 que tu as des doutes sur la
fidélité de parent2, essayer de cuisiner si t'es nulle. Les problèmes, c'est facile à trouver...


Asmaa 20/04/2010 10:11


J'aaime ! J'adore :)


annick 19/04/2010 17:21


c'est vrai qu'un tel bonheur fait présager le pire. ;-)