It's so Nice!

Publié le par Nelsy

En ce moment Bob et moi sommes de grandes voyageuses. Oui, nous sommes jeunes, belles, insouciantes, célibataires, libres et surtout…pleines de tunes. Ca peut faire envie, mais vous devriez démystifier…c’est dur la vie de jeune rentière ! Enfin bon tout ça pour dire que pour donner un point final à cette période estivale bien chargée, nous sommes allées à Nice dans un seul et unique but, non pas de draguer (nous n’avons pas besoin de partir si loin pour pécho comme diraient les jeunes), non pas pour bronzer non plus, ni dans l’espoir de voir Brice (blague facile mais inévitable) mais juste pour voir la grande bleue de nos propres yeux. Non pas que nous n’ayons jamais vu la mer, mais il faut le dire un été sans plage ce n’est pas franchement un été. Alors zou, vendredi soir après une dure journée voire semaine de labeur nous partons voir la jet-set. 

Anne, notre guide, nous emmène dès notre arrivée dans un bar nommé le « Manoir », il est 2h du mat’...il ferme à 2h30.Là, vous vous dites : « ça sent la soirée loose ! »…C’est mal me connaitre, parce que moi, messieurs dames, j’ai le bras long, j’ai des relations, je choisis bien mes amis. Et oui, Anne connait les patrons et quoi de plus jet set que de rester dans un bar après la fermeture à discuter avec le DJ et les patrons et buvant des verres gratos ?...La note du weekend est alors donnée…nous serons VIP ! Nous enchainons, avec un petit tour dans une boite de nuit : Le pink. Entrée gratuite forcément…je ne vous explique pas pourquoi hein, vous avez compris le principe ! Au bout de 10 min, Bob et moi sommes entourées de jeunes (très jeunes) mâles type « kéké de boite » qui se transforment en journée en « kéké de plage ». Le « kéké de boite » est bien habillé dans son jean moulant et son tee shirt moulant blanc pour faire ressortir son bronzage, il a une très belle voiture, une boucle d’oreille imitation diamant et danse en regardant si on le regarde, et surtout, surtout il n’a aucune conversation ! Il est capable de vous faire des bisous dans le cou, mais ne sait pas votre prénom…en résumé le « kéké de boite » c’est pas mon truc ! Nous rentrons nous couchées en passant par le vieux Nice, en débardeur à 6h du mat’ et un groupe espagnol qui nous chante « Guantamera »(orthographe ??) . Ca sent vraiment les vacances !

Le lendemain, levées tôt (oui enfin …tout est relatif) nous partons vers La crique. Sandwichs, masques et tubas en mains nous arrivons devant cette plage…et là je vous laisse apprécier la photo et je me tais (profitez en c’est rare !)

… (silence)…

 Voilà, ça c’est fait, ce fut très dur pour ma part et  pour vous ?

Nous arrivons donc au samedi soir, après un barbecue en terrasse arrosé aux vins rouge, blanc et rosé du pays, direction la Bodega. Le principe est plutôt pas mal. Resto puis bar et enfin boite. En fait vous posez votre voiture, vous buvez puis vous avez le temps de dessaouler et de repartir. Qu’il est intelligent l’homme qui a inventé ça !(d’ailleurs ça doit être une femme) Enfin la soirée a été très bonne, puisque bien arrosée et bien dansée dans une ambiance caliente ! Nous rentrons encore une fois, dans les rues chaudes de Nice tôt le matin et …pieds nus !

Dimanche, le jour du retour…Il faut toujours aussi beau, nous mangeons à Cannes et profitons  des derniers rayons de soleil en bord de mer, dans un restaurant bondé…et oui nous sommes en plein festival de la plaisance. Cannes grouille de fils à papa, avec leurs yachts…j’étais à deux doigts de mon futur mari j’en suis sûre ! Mais bon pas le temps de m’attarder, il faut rentrer avant de nous endormir  au soleil devant notre café…le pied !

Retour à Grenoble, 10°C en moins et la pluie en plus….horrible !

 

 

Publié dans Voyage voyage

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article