Nelson Mandela a 90 ans.

Publié le par Nelsy

Lorsque je regardais les infos il y a deux jours, j’ai vu un reportage sur la fête d’anniversaire des 90 ans de Nelson Mandela. Alors a retenti dans ma tête cette phrase typique : « Ca, c’est un homme admirable, merveilleux et exemplaire »…Oui, ok nous sommes tous d’accord là-dessus, mais après la honte de mon inculture m’a envahie…C’est la question du pourquoi est-il tout ça ??? Je sais qu’il a eu un prix Nobel de la paix, qu’il a été président de l’Afrique du Sud et a lutté contre l’apartheid (empirisme de la ségrégation raciale) . Alors listons concrètement ce que cet homme a fait de plus que moi, simple mortelle…. :

Etudiant, il s’engage déjà. Il crée avec Olivier Tambo, un autre anti-apartheid, l’ANC (Congrès National Africain) afin de lutter contre le pouvoir de la minorité blanche, cela lui vaudra un renvoi de son université, il finira alors ces études de droits par correspondance.

Etudiante, je dégage déjà. Personnellement lorsque j’avais une manif à la fac j’y allais à deux conditions essentielles :

                1 : Qu’il n’y ai pas d’exam en vu

                2 : Qu’il fasse beau, car une manif sous la pluie c’est pas marrant.

Alors créer un parti en opposition avec le gouvernement, il aurait en plus fallu de la volonté !

Avocat, il donne des conseils juridiques gratuits aux noirs les plus pauvres. Il ouvre son cabinet d’avocat avec Tambo met en place à son niveau un lutte intense contre l’apartheid et aide à la rédaction d’une charte de la liberté.

Professeure des écoles stagiaires, je me renseigne sur mes droits. Oui, c’est vrai, je sais que je peux être mutée au fin fond d’une citée, dans des milieux défavorisés où le respect des professeurs n’est pas une évidence. Je ne pense alors qu’à moi, je veux savoir quoi faire « au cas où » et comment m’y préparer ; quels seront mes recours. Dans un second temps je pense à la façon dont je pourrais les sortir de là.

Prisonnier, il devient un symbole. Il est condamné à la prison à perpétuité pour « activités politiques clandestines », puis sera plus tard libéré et obtient en 1993 prix Nobel de la paix pour son action pacifiste contre la ségrégation raciale.

Libre, je ne représente que moi. Je murie, j’ai des obligations, des responsabilités…je me sens prisonnière d’une vie que je ne contrôle pas. Je suis la seule à le savoir. Je ne me rends pas compte de ma liberté et de ma chance!

Président de l’Afrique du Sud, élu. Il préside le premier gouvernement non racial de l’Afrique du Sud.

Présidente d’une association, par défaut. Je prends un énorme plaisir à ce que tout le monde compte sur moi. Je me sens indispensable, ça flatte mon égo.

Aujourd’hui il lutte contre le SIDA. Son fils est mort de cette maladie à 54 ans. Il veut que la maladie soit reconnue comme « normale » par l’intégration des malades, l’aide aux familles. Il crée une lutte contre la ségrégation des malades.

Aujourd’hui je porte le ruban rouge lors du Sidaction. 

Alors je crois qu’après ce constat, c’est officiel, je ne suis pas une sainte. Je suis madame tout le monde ya pas de doute. Il n’y a donc aucun doute non plus sur le fait que LUI c’est quelqu’un d’exceptionnel et qui sait faire don de soi.

Alors Joyeux anniversaire Nelson, de la part de Nelsy.

 

Publié dans société

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article